Home » Economie et Redressement productif » Dans les médias » Invité de la matinale de France Inter

the_content();

19 Réactions

  1. Bravo Monsieur le Ministre de l’ Economie , du Redressement productif et du Numérique pour votre discours vrai et de paroles pleines . En effet la BPI est importante mis et vous le savez que son budget est très limité alors qu’ il faudrait le Pôle Public financier et bancaire avec un volet tel et avec les banques privées devenues publiques avec des gestions du personnel des banques de la citoyenneté et des élues -us républicains . Reste le gros Pb de cette B.C.E. aux mains des personnes très peu éthiques et recommandables pour une honnêteté intellectuelle et une honnêteté tout court.
    Sans compter qu’ il faut pour une totale indépendance stratégique sortir et en vitesse de cet OTAN/NATO et agir pour que cette B.C.E. soit au service des Peuples et de tout le monde du travail , des créateurs et de la recherche/découverte pour l’ avenir en devenir. Pour le commerce extérieur et les échanges et coopérations avec tous les pays je pense qu’ il serait stratégique et utile que les plus grandes attentions et échanges se fassent avec les BRICS . Mais de nous mettre le couteau sous la gorge en ayant la main mise de la création monétaire – qui devrait être dans l’ Hexagone et en Euro ! – avec les banques privées qui en font avec les crédits intensifs tout en ayant tout pouvoir pour la trésorerie des P.M.E./P.M.I. artisans , commerçants et pour toute création d’ entreprise : df les travaux excellents d’ Yves Dimicoli et les Camarades , in la Revue du Projet
    Merci pour vos paroles , et au boulot beaucoup de labeur car la situation est catastrophique , il en va de la France et de toute sa population et de la République avec les résurgences du pire qui pointent leur nez. Salutations respectueuses , Monsieur le Ministre.
    Michel Berdagué

  2. Monsieur le Ministre,
    Permettez-moi de partager avec vous ma vision de l’entreprise la plus essentielle qu’il nous faut réaliser en urgence: refaire de la France une terre où il fait bon entreprendre.
    Actuellement, vous en conviendrez, nous en sommes arrivés au stade de l’illusion grotesque mais il s’agit avant tout d’un rêve pour beaucoup et d’un objectif politique d’envergure pour lequel vous êtes sans doute la personne la mieux placée au Gouvernement pour le réaliser.
    A mes yeux, une relance d’une telle nature ne saurait être que durable. Elle apportera de l’oxygène au pays qui à son tour écrasera la croyance défaitiste et la consécration de la médiocrité devenues trop répandues. Elle rendra à la France sa fierté tout comme elle attirera de nouveaux investisseurs, permettra de garder en son sein les meilleurs talents et attirer ceux venus d’ailleurs pour, finalement, redresser les comptes publics et la balance commerciale du pays.
    Je suis heureux de savoir Monsieur le Ministre que mon message vous est parvenu et je vous remercie de votre bienveillante attention à son sujet.
    Veuillez croire, Monsieur le Ministre, à mes sentiments dévoués.
    Stephan Collins

  3. Vu ce soir aux infos sur la 2.
    Une nouvelle fois la même impression: Montebourg, c’est quand même une grosse pointure non?

  4. Bonjour Mr MONTEBOURG
    Dommage pour le ramaniement je virais HOLLANDE et vous prendrais sa place .Quand au sujet de BRUXELLES (U/E) vous dites la pure vérité malheureusement la vérité n’est pas tres bonne a dire la mondialisation de même quand a TAUBIRA c’est triste on a peur d’elle une honte JACQUES

  5. Bonjour. N’ayant pas trouvé un autre moyen de m’adresser à vous aussi rapide, je me permet d’utiliser votre blog pour vous transmettre ce message:
    « Toutes mes félicitations Monsieur le Ministre pour vos nouvelles fonctions. Une question simple à laquelle nul ne sait me répondre.
    Je souhaite quitter mon entreprise actuelle (une multinationale américaine leader de l’IT) afin de créer une entreprise innovante qui dynamisera différents secteurs et sera créatrice d’emplois. Mon employeur me rétorque que je ne peux moralement et légalement prétendre à une rupture conventionnelle et me « recommande » de démissionner, me privant ainsi des aides prévues par l’État Français.
    Bien qu’il y ait un flou juridique sur la rupture conventionnelle, il me semble que l’attitude de mon employeur est plus proche d’un Roosevelt que d’un Jaurès.
    Qu’en dites vous? »

  6. Génial ce passage sur France Inter !

  7. jean claude ANDRIEUX

    Merci Monsieur le Ministre pour ces explications claires et ces rappels de souvenirs concernant ce mauvais président..
    Je compte sur vous pour faire en sorte que toutes les entreprises françaises et étrangères travaillant sur le sol de France contribuent par leurs impôts au redressement de notre pays et à son développement .

  8. Bonsoir Arnaud,

    Mon commentaire ne correspond pas à la rubrique ci-dessus, mais il n’était pas possible de ne pas réagir aux toutes récentes déclarations du nouveau Premier Ministre concernant les 50 milliards d’économies.

    Ces fonds doivent être recherchés en luttant contre la fraude fiscale qui représente une somme colossale chaque année en France.
    Cette lutte contre ce manque à gagner éviterait d’aller encore demander des efforts aux classes moyennes et populaires qui sont de plus en plus mises injustement à contribution.

    Je souhaitais aussi exprimer mon soutien à ces députés qui ne comprennent pas de telles mesures d’austérité, je pense tout particulièrement à Christian Paul et à Philippe Baumel et à bien d’autres qui ont entendu et compris l’expression ou l’abstention des citoyens aux dernières élections municipales.

    Bien amicalement.

  9. Monsieur Montebourg, bonjour,

    Je vous ai écouté lors de cette matinale de France Inter… Pourquoi les grandes entreprises telles que Alsthom ne font plus de grands emprunts et cherchent systématiquement des fonds sur les marchés étrangers au risque de perdre pouvoir et technologie ???
    Un grand emprunt garanti par l’état ne serait-il pas une solution possible ?

    Respectueusement.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Haut de page
loading