Home » 15 ans d'action politique » Communiqués & Presse » Communiqué – Renault au Maroc: La prime à la casse de l’industrie française

Communiqué – Renault au Maroc: La prime à la casse de l’industrie française

Carlos Ghosn et le Roi du Maroc Mohammed VI inaugurent aujourd’hui la nouvelle usine géante Renault de Tanger. À l’heure où le gouvernement multiplie ses déclarations d’intention sur le « produire français », le soutien de l’État actionnaire est une humiliation à l’industrie française.

Les 3 milliards de prêts avantageux accordés à l’entreprise par les contribuables l’auront aidé à construire une usine gigantesque à notre détriment au Maroc. La stratégie du lowcost est suicidaire pour la France comme pour Renault.

Cette production qui est en vérité destinée à être réexportée en France et en Europe, aura pour conséquence de déstabiliser davantage notre industrie déjà mal en point.

Seule une politique protectionniste de relocalisation de nos sites de production assurera l’avenir industriel de notre pays.

Les propositions de François Hollande s’engagent dans cette direction. C’est en accordant des aides publiques aux seules entreprises investissant sur notre territoire, en contraignant celles qui délocalisent à rembourser ces aides, et en négociant avec nos grands groupes de véritables contrats de relocalisation que nous redressons la France et son industrie.

Comme d’autres, Renault n’échappera pas à ses obligations patriotiques de relocalisation sur le territoire national.

ARNAUD MONTEBOURG

Député et président du Conseil général de Saône-et-Loire

Mots clés:
Publication précédente
Publication suivante
the_content();

39 Réactions

  1. vous vous êtes abstenus?!
    je m’abstiendrai le 22 avril.
    et… une électrice de moins…!

  2. QUEL COURAGE MR MONTEBOURG !!!APRES VOTRE CAMPAGNE AUX PRIMAIRES CITOYENNES A LAQUELLE JE SOUSCRIVAIS .
    VOUS VOILA REDUIT A SUIVRE COMME UN MOUTON LA POLITIQUE SOCIALE LIBERALE DE VOTRE CHEF .BRAVO
    VOUS N AUREZ MEME PAS DE POSTE SI VOTRE CANDIDAT EST ELU
    SACHEZ QUE MOI AU 2EME TOUR
    JE FERAI COMME LE PS
    ABSTENTION POSITIVE!!!!

  3. Comment expliquez-vous votre « l’abstention dynamique » hier soir à l’assemblée.
    Je perd confiance dans le PS, je penche de plus en plus pour un vote à gauche au premier tour et une abstention volontaire au deuxième.

  4. Si la France était véritablement gouvernée par des hommes politiques convaincus et non par des hommes sous la coupe de banquiers, Carlos Ghosn aurait été dans l’obligation de produire les voitures Renault en France… Tout simplement :)

  5. il est évident que nous n’avons plus le chois que de subir un système libérale au profit des banques.aucun signe politique déterminent n’est envisagé pour se sortir de cette situation .la démocratie est bafouée on ne lui demande pas son avis on met le peuple devant le fait accompli.et cela n’est pas normal dans un pays qui se dit démocratique. le prix des carburants explose et personne ne dit rien .à qui profite ces augmentations pas pas à la dette mais à total en birmanie par exemple.on nous prend pour des cons tous les jours .la gauche ne représente pas une opposition radicale au système libérale bien installé alors qui vivra verra. les votes seront plus que surprenants les abstentions aussi

  6. bonjour,joli re9sume9 de la semaine, je neviers juste sur un point particulier : Le re9sultat : des objectifs contraignants e0 long terme, notamment la limitation de la tempe9rature mondiale e0 2 b0C d’ici e0 2100, mais avec des paliers plus accessibles e0 moyen terme, tels qu’une limitation des e9missions de CO2 de 15 e0 35 % d’ici e0 2020 et de 35 e0 50 % avant 2050 pour les pays de9veloppe9s. Et la cre9ation d’une Organisation mondiale de l’environnement, au rf4le contraignant, afin de faire respecter les textes et re9gler les diffe9rends. Il y a une petite me9prise sur ces points, d’un part, on parle de limiter le re9chauffement e0 2b0C d’ici e0 2100 mais je pense que chacun aura corrige9 de lui-meame.Cependant, une limitation des e9missions de CO2 [...] 35 e0 50 % avant 2050 D’une part, lors des ne9gociations, nous parlions d’e9missions de gazs e0 effets de serre (nous parlions donc en terme d’e9quivalent CO2) et les objectifs e0 l’horizon 2050 n’ont PAS e9te9 fixe9s !!!C’est justement la fameuse crise que nous avons traverse9 dans la nuit de jeudi e0 vendredi lors d’une prise de conscience ge9ne9rale quant aux chiffres de re9duction des e9missions qu’ils seraient impossibles e0 tenir aussi bien pour les pays de l’annexe I de la convention-cadre (en gros, les pays de9veloppe9s) et les pays en voie de de9veloppement.Nous avons donc contourne9 le proble8me ainsi :- en de9bloquant plus de fonds pour ame9liorer les mesures d’adaptation aux changements climatique- en chargeant l’OME (mentionne9 dans l’article) de fixer des objectifs re9alistes mais contraignants pour l’horizon 2050 en corre9lation avec l’apparition de nouvelles technologies, la conjoncture future et des e9tudes plus pousse9s.- en revoyant nos objectifs e0 la baisse mais fixe9s e0 l’horizon 2035 (comme cela est dit dans le texte)Voile0, excusez moi pour cette rectification, mais elle est tre8s importante car c’est le noeud meame du proble8me qui a empeache9 les pays d’arriver e0 un accord en 2009.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Haut de page
loading